Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 13:26
 L’Echange de Clint Eastwood avec Angelina Jolie et John Malkovich. Deux histoires en une, « un film d’horreur pour adultes » comme le définit son réalisateur. L’image d’une Amérique sombre… avant le crack de 1929. Il y a, d’une part l’histoire d’une mère, standardiste à L.A., Christine Collins qui a un fils unique de neuf ans, Walter. Un jour, il disparaît. Elle s’en remet à la police qui essaie mollement de trouver l’enfant, plus pour soigner sa réputation que par désir de justice. Une police corrompue et abusant des ses pouvoirs à l’extrême. Ces policiers finissent donc par ramener un enfant mais ce n’est pas Walter. La mère a beau le clamer sur tous les toits, ils la font passer pour folle. Et puis, il y a une seconde histoire, celle de la misère d’un enfant inconnu, devenu complice par force d’un tueur d’enfants. Beaucoup de choses en fait mais, comme toujours, Clint Eastwood en fait un film à la fois pessimiste et brillant. Très humain aussi quand il plonge dans le cœur de cette mère que l’espoir fou ne quitte jamais et qui trouve pour seul allié un pasteur presbytérien, joué par Malkovic, à la fois rebelle et plein de compassion.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires