Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 13:00

fatal19446486.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100511_121321.jpg

FATAL de Michaël Youn avec lui-même, Isabelle Funero, sa copine, Stéphane Rousseau, Jean Benguigui, Catherine Allegret , Armelle (ancienne élève du prestigieux Cours Jean Perimony). Comédie délirante. 1h35.  Fatal... c'est Fatal Bazooka, un rappeur bling-bling et hardcore. En fait, un personnage de sketch créé par Michaël Youn dans son show-télé "Morning Live", puis développé dans l'album "T'as vu" vendu à plus de 500 000 exemplaires. Ce film raconte ce que serait devenu ce rappeur s'il en avait vendu... 15 millions ! Fatal est désormais une énorme star. Des millions de fans, des dizaines de tubes, 4 Music Awards de la Musique du meilleur artiste de l'année, une ligne de vêtements, un magazine et prochainement l'ouverture de son propre parc d'attraction : Fataland. Il est le N°1 incontesté. En apparence tout va bien... mais en réalité, Fatal ne sait plus où il va, parce qu'il ne sait plus d'où il vient : depuis ses débuts, il fait croire qu'il a grandi dans le ghetto... alors qu'en fait, il est né dans un petit village de Savoie, en plein coeur des Alpes. Mais on ne peut pas être un "gansta" quand on est un fils de bergers de Savoie, alors Fatal a préféré cacher ses origines et oublier son passé... Disons tout de suite que ce film est réussi, pour peu qu'on ne soit pas trop raffiné dans ses goûts cinématographiques. Et cette comédie va surement faire un carton tant elle est représentative d'une certaine France d'aujourd'hui: vulgaire, naïve et cultivant les fausses valeurs médiatiques. Heureusement, c'est assez déjanté, assez rythmé, assez cocasse dans les situations pour trouver un public jeune qui ne s'embarasse pas forcément de délicatesse. Faire rire, c'est d'ailleurs l'ambition affichée par Michaël Youn. Il y parvient d'ailleurs très bien lorsqu'il se moque avec malice de l'humanitarisme bêlant et hypocrite dans le vent. S'inspirant du dernier groupe musical dans lequel il chanta (on se souvient des inénarrables tubes Fous ta cagoule ou Parle à ma main), Michaël Young a, au moins, le mérite de se montrer sincèrement tel qu'il est. Il nous raconte son histoire personnelle: le rappeur vite connu et vite oublié, le retour aux sources dans sa Savoie et son combat pour retrouver le chemin du succès médiatique. Tout ceci avec beaucoup d'énergie. Et surtout, en mettant ses comédiens en valeur.

L'INTERVIEW A L'AVANT PREMIERE:

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires