Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 14:51
Invictus19187639-r 120 x-f jpg-q x-20091022 073349INVICTUS de Clint Eastwood avec Morgan Freeman et Matt Damon.

En 1994, l'élection de Mandela à la Présidence de la République marque la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique, où règnent les inégalités. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le rugby. Avec l'aide du capitaine des Springboks, il dresse un plan pour que l'équipe nationale aille le plus loin posssible en Championnat du monde. C'est dans un an...


C'est le trentième long-métrage de Clint Eastwood. Il est à la fois dense et agréable à suivre, comme l'était le roman de John Carklin, 'Déjouer l'ennemi", C'est plein de noblesse et de panache. Mais surtout, c'est une remarquable observation du contraste choquant qui existait entre les noirs des bidonvilles et les blancs Afrikaners.
Les noirs réussiront à retrouver leur dignité grâce à l'union de ses rugbymen. Morgan Freeman est parfait pour incarner cet homme impassible qui avait eu la force de pardonner à ses géoliers et la conscience qu'ils avaient fait de lui un symbole, héros national.
Quand au rugby, il est filmé par des cameramen qui n'ont rien à envier à ceux des grands stades les jours de championnat: au ras des crampons, dans la sueur de l'effort et jusque dans le temps suspendu aux états d'âmes des joueurs qui suivent ou se découragent.
Et l'on ressent la même exaltation que lorsque l'on est dans les gradins le jours de grands matchs.
Tout cela mené à un train d'enfer qui ne vous laisse pas le temps de souffler, pris par l'enjeu de la nouvelle devise de l'Afrique du Sud renaissante: l'union fait la force !
Un souffle épique qui n'est pas sans rappeler les films de guerre de Clint Eastwood.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires