Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 14:18

La-balade-sauvage19748172.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20-copie-2.jpgLA BALADE SAUVAGE (BADLANDS)  de Terrence Malick avec Martin Sheen, Sissy SpacekWarren Oates. 1h35: Inspirée par l'histoire authentique de Charlie Stark-Weather, jeune délinquant des années cinquante, évocation de la folle équipée de deux jeunes amants auxquels on refuse le droit de s'aimer. Ils laissent sur leur passage de nombreux cadavres dont le père de la jeune fille, qui refusait que celle-ci fréquente un éboueur. Ce road movie conduit le couple criminel du Dakota du Sud au Montana. Ce qui fait la beauté de ce film, c’est qu’il s’agit d’un voyage improbable au milieu des paysages américains les plus arides, les plus dévastés. Ce qui fait son originalité, c’est le voyage impossible de ces deux amants incultes qui font souvent du surplace car ils n’arrivent justement pas à avancer. Et la folie du héros, incarné par Martin Sheen nous renvoie à James Dean dans Rebel without a cause: Le meurtre n’a pas de sens mais, pour le réalisateur, le meurtrier fait partie de ces idoles que l’Amérique adore voir se jeter bille en tête (vide !) dans la violence. 

LE THEME MUSICAL DU FILM:

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires