Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 15:54

La-pricesse-de-montpensier19448509.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1.jpgLA PRINCESSE DE MONTPENSIER de Bertrand Tavernier avec Mélanie Thierry, Lambert Wilson, Grégoire Leprince-Ringuet. 2h19.

1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage. Depuis son plus jeune âge, Marie de Mézières aime Henri, Duc de Guise. Elle est contrainte par son père d’épouser le Prince de Montpensier. Son mari, appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants, la laisse en compagnie de son précepteur, le Comte de Chabannes, loin du monde, au château de Champigny. Elle tente en vain d’y oublier sa passion pour Guise, mais devient malgré elle l’enjeu de passions rivales et violentes auxquelles vient aussi se mêler le Duc d’Anjou, futur Henri III. Cette adaptation du roman de Madame de Lafayette est imprégnée d'une des obsessions cinématographiques de Tavernier: Le désir. Car c'est bien de cela qu'il s'agit dans la vie tourmentée de cette femme désirée passionnément par les Princes les plus haut placés dans cette guerre civile qui ravage la France au point de la conduire au massacre des protestants à la Saint Bartélémy. Ces gentilhommes, en effet n'avaient que deux passions dans la vie: la guerre et la séduction galante des femmes. Les costumes de Caroline de Vivaise sont somptueux. Il est d'autant plus dommage que Tavernier ou son Producteur aient cru sacrifier à un casting facile en faisant appel à de jeunes acteurs de cinéma plutôt qu'à des comédiens moins "bankable" mais plus imprégnés de la culture de ces personnages subtils que de celle de notre époque. D'ailleurs, c'est Lambert Wilson qui s'en sort le mieux dans ce rôle de Chabannes. Il est même remarquable en vieil huguenot amoureux désargenté et humilié. Comme quoi, la culture théâtrale dans laquelle il a baigné toute sa vie est un atout considérable lorsqu'il s'agit de composer un personnage aussi complexe. Tavernier lui-même avouait au Festival de Lyon avoir réagi contre les films de cape et d'épée qui lui faisaient horreur dans sa jeunesse en léchant la réalisation. Il y réussit fort bien en la poussant à la perfection des fillms américains tout en conservant un certaine construction brouillonne mais cohérente du cinéma français. Au point, sans doute pour des raisons économiques, de se laisser imposer une distribution qui ne rend pas toujours justice à son immense talent.

LE TOURNAGE DU FILM A CHINON (TV TOURS)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires