Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 22:48

Le-nom-des-gens-19538598.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20101013_103.jpgS'il n'y avait qu'un film à aller voir en cette fin d'année et si vous l'avez raté à sa sortie fin novembre, c'est: LE NOM DES GENS de Michel Leclerc avec Jacques Gamblin, Sara Forestier, Zinedine Soualem, Michelle Moretti, 1h44.  Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause - ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu'en gros, tous les gens de droite sont concernés. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin, comme celui des cuisines, quadragénaire discret, adepte du risque zéro. Elle se dit qu'avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses... Ce fut le premier coup de coeur de la Semaine de la Critique à Cannes. Deux personnages aussi éloignés que possible se rejoignent pour aborder intelligemment les grandes questions morales de la société d'aujourd'hui: l'intolérence, le communautarisme, l'identité. C'est évidemment et volontairement caricatural pour les besoins de la comédie mais aussi pour ceux de la provocation. Et celle-ci passe toute seule grâce à un humour et des dialogues décapants et à une mise en images très imaginative. C'est un film français hors du commun parce qu'il sort du conformisme ambiant pour ressembler plutôt aux meilleures comédies anglaises ou américaines juste assez transgressives pour avoir du piment et réjouir le spectateur. Très drôle, plein de fraicheur, réchauffant par les temps qui courent, audacieux, ironique et tonique: Tel est l'avis unanime de la critique mais aussi du public sur ce film:


Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires