Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 13:20

Lifeduringwartime19385325.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20-copie-1.jpg

LIFE DURING WARTIME de Todd Solondz avec Shirley Handerson, Claran Hinds. Comédie dramatique (1H38).Dix ans ont passé après les épreuves qu'a traversées la famille Jordan. Joy, qui découvre que son mari Allen n'est pas encore guéri de ses problèmes d'addiction, aimerait trouver du réconfort auprès de sa mère et de ses sœurs, Trish et Helen... mais celles-ci ont leurs propres problèmes. Trish, dont le mari a été arrêté pour pédophilie, tente de retrouver l'amour dans les bras de Harvey, un homme mûr et divorcé. Helen, elle, n'est pas épanouie malgré son succès à Hollywood. Ces différentes histoires, qui remettent en scène certains héros du film Happiness, posent la question du pardon. Ce film est présenté comme la suite de Happiness que Todd Solondz a réalisé il y a plus de dix ans. On retrouve les mêmes personnages: les trois sœurs, les enfants, le père pédophile, même s'ils sont joués par de nouveaux comédiens. Le concept reste le même: chaque personnage est joué par des acteurs différents, selon ses états d'âme. Pour finalemement s'apercevoir que la vie est une illusion mortifère. Solondz nous amène à réfléchir sur les limites du pardon, l'incapacité à être heureux, la sexualité, la guerre et la religion et surtout, l'héréditié. Bref, il passe à la moulinette les valeurs américaines les plus conformistes pour en analyser la névrose et la psychose paranoïaque de l'ère après Bush. Avec un pessimisme cynique, il affirme qu'on ne change pas les gens, même après un choc, comme le prétend le bon sens populaire. Car personne ne retient les leçons du passé. Pour Solondz, on le sait depuis Palandromes, les parents font la morale en étant incapables eux-mêmes de se controler tout en ayant la bonne conscience des pervers narcissiques et les enfants vivent dans la terreur de leur ressembler dans leurs côtés les plus sombres.

Shirley Handerson après la projection à Hollywood:

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires