Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 12:28

Potiche19502913.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100903_063900.jpgPOTICHE de François Ozon avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, Karine Viard, Sergie Lopez, Evelyne Dandry, Jérémie Renier, Judith Godrèche, Bruno Lochet. Production des frères Altmayer. Mars Distribution. Att. presse: André-Paul Ricci. 1h43. En 1977, en France, dans la bourgeoisie de province... Suzanne Pujol est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel Robert Pujol. Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique… Décidément, c'est la mode du théâtre bourgeois de boulevard... même au cinéma. François Ozon adapte une pièce des maîtres du Boulevard, Barillet et Grédy qui fut un des succès de Jacqueline Maillan. Il s'essaie donc au kitch en mettant face à face Depardieu et Deneuve. L'actrice incarne une potiche niaise qui va devenirt peu à peu une femme de tête, sage e éclairée, entourée d'une famille infernale qui lui impose toutes les épreuves, comme si la crise sociale ne suffisait pas. Par son débit accéléré, Catherine Deneuve, bien qu'elle s'en défende a toujours eu un tempérament comique. Depardieu est souvent à contre-emploi avec sa coupe au bol. Il est touchant quand il utilise son physique baraqué pour jouer les hommes ventrus un peu gauche qui cherche à rajeunir pour être plus séduisant. C'est une comédie farce qui se moque des faux semblants de la classe bourgeoise des années 70. Elle préfigure les grands débats des années 80 sur l'ouverture morale de la société. Elle incarne cette France aisée qui voulait faire avancer les choses par les bons sentiments. C'est un peu ringard mais avouons que c'était toujours mieux que de les faire reculer par les mauvais sentiments.

LE MAKING OF

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article

commentaires