Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 23:06

Alice19212735.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20091216_110120.jpgALICE AU PAYS DES MERVEILLES

de Tim Burton, avec Johnny Depp, Mia Wasikowska 

Jeune fille curieuse, aimable mais dissipée, Alice est prête à tout pour sortir de son quotidien mortellement ennuyeux. Même à suivre un étrange lapin blanc...Cette version de Tim Burton était attendue avec beaucoup d'impatience. Dommage qu'elle soit si conformiste. La fable baroque et dingue de Lewis Carrol avait l'intérêt d'être aussi sombre que l'inconscient d'une adolescente en mutation. Elle transgressait la morale puritaine de l'époque. Là, on est loin de tout çà. On se croirait dans le labyrinthe, par ailleurs charmant, de l'attraction du Parc EuroDisney. Heureusement, les enfants n'y verront que du feu et vont adorer. D'ailleurs, tout le monde, y compris moi, adore les Disney et particulièrement ceux de l'époque d'Alice. C'est vrai que c'est magnifique, grandiose, imaginatif et qu'on retrouve bien la patte du duo Burton-Depp. C'est vrai qu'on en sort émerveillé, des couleurs plein la tête, dynamisé, Mais de Tim Burton, on attendait une oeuvre un peu plus dérangeante.

 

 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 22:45

Tout-ce-qui-brille19252522.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100219_1.jpgTOUT CE QUI BRILLE de Géraldine Nakache et Hervé Mimran

avec Leïla Bekhti, Géraldine Nakache

Deux banlieusardes découvrent les travers de la vie parisienne... 

Lila et Ely habitent à quelques arrêts de métro l'une de l'autre. Et elles ont le même rêve: sortir dans les nuits parisiennes. C'est ce qui arrive un soir: elles entrent dans un club privé où elles se croient soudain être entrées dans le saint des saint du Paris branché, loin, bien loin de leur HLM.

Ce film s'adresse par sa simplicité au grand public en opposant deux mondes, deux visions du monde: culture contre langage direct, amitié contre intéressement. Et le film aborde un thème très actuel: le bling bling, parfois un peu vulgaire, s'impose face à la délicatesse, à la classe, comme on dit. Mais jusqu'où ce monde superficiel peut-il aller sans que se adeptes y perdent leur âme. Les réalisateurs ont le mérite d'aimer leurs personnages avec tendresse. On peut seulement regretter que Géraldine Nakache tombe dans le travers des débutantes: Tout bon comédien vous dira qu'on ne peut pas à la fois bien mettre en scène et jouer. Elle joue bien mais sa comédie ne restera pas forcément dans l'histoire du cinéma, au-delà du succès d'un Festival, fut-ce de comédie, et de celui qu'on lui souhaite dès mercredi,

 

 

 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 16:59

TheGhostWriter19238405.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100127_03405.jpgTHE GHOST WRITER de Roman Polanski

avec Ewan McGregor, Pierce Brosnan, Kim Cattral

The Ghost, un " écrivain - nègre " à succès est engagé pour terminer les mémoires de l'ancien Premier ministre britannique, Adam Lang. Mais dès le début de cette collaboration, le projet semble périlleux : une ombre plane sur le décès accidentel du précédent rédacteur, ancien bras droit du Premier. Les relations maître-esclave, le meurtre banalisé, l'humiliation, tous les thèmes chers à Polanski sont là pour nous rappeler sa vision du monde: le pouvoir dérange l'esprit et le monde dans lequel il évolue est un univers d'insécurité. Cela paraît totalement absurde mais c'est comme ça. C'est donc un film très intéressant pour tous ceux qui acceptent de regarder la réalité en face. Et puis, c'est Polanski et tout son talent. On doit à Pathé distribution cette sortie événement.

 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 17:40

Un-prophete19138702.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20090710_051022.jpgUN PROPHETE de Jacques Audiard

avec Tahar Rahim, Niels Arestrup

Condamné à 6 ans de prison, Malik El Djebena ne sait ni lire, ni écrire. A son arrivée en Centrale, seul au monde, il paraît plus jeune, plus fragile que les autres détenus. D'emblée, il tombe sous la coupe d'un groupe de prisonniers corses...

Audiard révèle la face cachée et brutale de la prison avec ses clansaux quels il faut appartenir si l'on veut survivre. Il révèle ses magouilles et son économie parallèle, sa vie infernale, inhumaine, indigne que toute société se prétendant humaniste refuserait. Et c'est là que surgit Malik, à peine sorti de l'adolescence. Il y est fait comme un rat de laboratoire lâché dans un labirynthe qui aurait été créé par un savant pervers. Là aussi, il va devoir devenir adulte et s'émanciper du "père", incarné à la perfection par Niels Arestrup. Plus qu'un film, un documentaire qui ne permet plus d'ignorer ce qui ce passe entre les murs de nos prisons et de rester longtemps complice de cette ignominie.

 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 19:31
liberte19182073.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20091012_060446.jpgLIBERTE de Tony Gatlif
avec Marc lavoine, Marie-Josée Croze, James Thiérrée

Le destin d'une famille tsigane dans la France occupée de 1943...Elle devient sédentaire pour ne pas se faire remarquer mais souffre de cette absence de liberté.

Le héros, Taloche (Tolloche) a vraiment existé. Les images de la campagne française sont magnifiques. Et James Thiérée qui a hérité du grain de folie de son grand-père, Charlie Chaplin, vaut à lui seul le détour, tant il est attachant et d'une force de caractère hors du commun. A part cela le film est très classique par rapport aux films précédents de Tony Gatlif.



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 19:13
asingleman19216325-r 120 x-f jpg-q x-20091223 -copie-1A SINGLE MAN de Tom Ford
avec Colin Ford, Julianne Moore

Professeur britannique à l'Université de Californie, George tente de se remettre de la mort accidentelle de Jim, son jeune compagnon. Son amie Charley, une femme qui s'interroge elle-même sur son avenir, tente de le consoler...

La dernière journée d'un homme qui va mourrir parce qu'il ne se reconnaît plus dans le monde où il vit. Et, du coup, flash back, il va faire de nombreuses rencontres: sa meilleure amie délaissée, un étudiant bisexuel, une voisine, un étranger. Et c'est autour de ces personnages que va tourner l'histoire avec beaucoup d'humanité et des dialogues décalés par rapport à la situation. Et ils apportent leurs regards originaux, tendres, naïfs à cette marche vers la mort comme pour essayer de donner une dernière chance au héros qui ne croit plus en rien.
 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 15:46

shutter-island19151192.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20090807_04231.jpgSHUTTER ISLAND

de Martin Scorcese avec Leonardo DiCaprio, Mark Ruffalo

1954. Teddy Daniels et Chuck Aule enquêtent sur la disparition d'une patiente échappée d'un hôpital psychiatrique à sécurité maximale. L'hôpital en question est basé sur Shutter Island, une île située à environ une heure au large de Boston.

Encore une adaptation réussie d'un roman de Dennis Lehanne à qui l'on doit déjà Mystic River et Gone Baby Gone. La folie, le deuil impossible à faire: des thèmes parfaitement rendus par Scorcese dont c'est le film le plus intense, le plus cinématographique depuis "A tombeau ouvert". On y évolue dans un monde de fantômes, de blessures. Leonardo DiCaprio, dans la peau d'un vengeur à la fois très fragile et très tenace est à la recherche d'une femme disparue. Il cotoie des fous furieux et des névrosés qui sont autant de pistes pour résoudre cette énigme angoissante. Un super film à suspense qui révèle toutes les facettes de l'être humain, capable du meilleur comme du pire.

 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 18:20
Fantastic-Mr-Fox19225583.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100114_012.jpgFANTASTIC MR. FOX de Wes Anderson
Papa et maman renard aimeriaient vivre peinard avec leur fils Ash. Ils reçoivent la visite d'un neveu beaucoup trop parfait. après son départ, Papa renard décide de se débarasser de son verni trop digne et part piller trois fermiers en compagnie d'un complice. Les fermiers veulent se venger.
Ca va plaire aux enfants et aux parents. Car c'est vraiment bien fait et les personnages sont originaux. Et leur destin sera plutôt comique. Le roman de Roald Dahl est rendu comme un livre de contes illustré de dessins à la main kitchs et aux couleurs magnifiques. Les détails sont aussi très soignés.  

Mais surtour le récit est particulièrement intelligent et profond. Un délice à vivre en famille. Avec la voix (en V.O.) de Georges Clooney.

 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 18:10

ensemble-c-est-trop19216672.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20091223_.jpgENSEMBLE C'EST TROP de Léa Fazer avec Nathalie Baye, Pierre Arditi Jocelyn Quivrin, Jacques Weber, Eric Cantona

Clémentine et Sébastien, jeunes parents débordés, pris en étau entre leur travail et leurs enfants, voient Marie-France, la mère de Sébastien, s'installer chez eux. Elle a découvert que son mari, Henri, la trompait et que sa maîtresse attendait un enfant.

Ne vous fiez pas au titre qui laisse croire à une nouvelle comédie à la française sans envergure. D'abord, les acteurs sont prodigieux. A ce propos, c'est l'occasion d'un hommage à Jocelyn Quivrin qui fait là sa dernière apparition. Ensuite, c'est pour Léa Frazer, la réalisatrice, une envie de faire oeuvre de sociologue de la classe moyenne si malmenée aujourd'hui. Et cette situation amplifie encore le classique fossé des générations. Et cela commence par le satnding, la manière dont ces bourgeois sont logés: les enfants ne bénéficient plus du confort de leurs aînés. On évolue entre le rire et un certain malaise d'autant que les scènes sont très réalistes. 


 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 18:00
from-paris-with-love19207033.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20091201.jpgFROM PARIS WITH LOVE de Pierre Morel avec John Travolta, Jonathan Rhys-Meyers

From Paris With Love relate la rencontre explosive entre un jeune ‘insider' et un agent secret américain aux méthodes musclées, embarqués tous les deux dans une mission à haut risque à travers les rues de Paris.

Travolta a de faux airs de Bruce Willis dans ce rôle d'agent de la CIA hypermusclé et incontrolable. Les scènes d'action s'enchaînent à toute vitesse comme dans un jeu vidéo. Un clin d'oeil aux films de série B. 

 

 

 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article