Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:44
Une-petite-zone-de-turbulences19210070.jpg-r_120_x-f_jpg-q_.jpgUNE PETITE ZONE DE TURBULENCES
de Alfred Lot, avec Michel Blanc, Miou-Miou

Jean-Pierre vient d'entrer, avec son épouse Anne, dans sa retraite anticipée. Son mariage, toujours heureux, semble ronronner paisiblement, ses enfants, Cathie et Mathieu, sont désormais adultes et responsables...

 

Cette comédie est assez zinzin, débridée, riche en rebondissements et en personnages originaux pour nous faire oublier son manque d'originalité sur le fond: l'histoire, somme toute banale, d'un nouveau retraité qui a enfin le temps de découvrir qui sont réellement ses proches.



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:39
Tsar19219200-r 120 x-f jpg-q x-20091230 122425TSAR de Pavel Longuine avec Piotr Mamony, Youri Kuznetzov

16ème siècle. Se croyant investi d'une mission divine dans une Russie en proie aux complots et au désordre, Ivan le Terrible instaure un pouvoir absolu, en écrasant avec une cruauté inouïe tous ceux qui peuvent le gêner. 

Ce film est en quatre parties: la prière, la guerre, le sacrifice et le divertissement. Un lent chemin vers la démence. Parmi des courtisans aussi déments que lui. Piotr Mamonov incarne le Tsar avec une force et une justesse qui forcent le respect. Les deux acteurs principaux nous entraîne dans une réflexion (théologique et idéologique) sur Dieu, sur sa puissance réelle ou imaginaire et sur la religion, sujet qui les hante par dessus-tout.

 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 14:51
Invictus19187639-r 120 x-f jpg-q x-20091022 073349INVICTUS de Clint Eastwood avec Morgan Freeman et Matt Damon.

En 1994, l'élection de Mandela à la Présidence de la République marque la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique, où règnent les inégalités. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le rugby. Avec l'aide du capitaine des Springboks, il dresse un plan pour que l'équipe nationale aille le plus loin posssible en Championnat du monde. C'est dans un an...


C'est le trentième long-métrage de Clint Eastwood. Il est à la fois dense et agréable à suivre, comme l'était le roman de John Carklin, 'Déjouer l'ennemi", C'est plein de noblesse et de panache. Mais surtout, c'est une remarquable observation du contraste choquant qui existait entre les noirs des bidonvilles et les blancs Afrikaners.
Les noirs réussiront à retrouver leur dignité grâce à l'union de ses rugbymen. Morgan Freeman est parfait pour incarner cet homme impassible qui avait eu la force de pardonner à ses géoliers et la conscience qu'ils avaient fait de lui un symbole, héros national.
Quand au rugby, il est filmé par des cameramen qui n'ont rien à envier à ceux des grands stades les jours de championnat: au ras des crampons, dans la sueur de l'effort et jusque dans le temps suspendu aux états d'âmes des joueurs qui suivent ou se découragent.
Et l'on ressent la même exaltation que lorsque l'on est dans les gradins le jours de grands matchs.
Tout cela mené à un train d'enfer qui ne vous laisse pas le temps de souffler, pris par l'enjeu de la nouvelle devise de l'Afrique du Sud renaissante: l'union fait la force !
Un souffle épique qui n'est pas sans rappeler les films de guerre de Clint Eastwood.


 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 16:58
 Boudet-1-5900_140755438904_110452293904_2302578_7363991_s.jpgOn me demande souvent, sur ce blog ou par mail, si je connais un bon Cours d'Art Dramatique à Paris. Celui qui m'a le plus séduit, l'année qui vient de s'écouler, est un Cours qui venait d'ouvrir ses portes près de la Gare de L'Est à Paris. Son audition de fin d'année était d'un niveau professionnel. Sa directrice et professeur principal, Marie Boudet, était précédemment l'un des professeurs les plus côtés du Cours Jean Périmony, jugé par le Guide du Comédien comme le meilleur jusque là. Beaucoup d'élèves en fin d'étude ont d'ailleurs suivi Marie Boudet pour avoir une formation complémentaire et, surtout  adaptée aux exigences du théâtre et du cinéma d'aujourd'hui. Boudet-25900_140755203904_110452293904_2302541_6604472_s.jpgCe qui m'a frappé, c'est l'esprit de famille qui règne dans ce cour et la solidarité entre élèves qui n'est pas si fréquente dans ce genre d'école. Dans ce Cours qui aborde toutes les disciplines de l'art dramatique, de la scène et du plateau de cinéma, les élèves paient 300 euros par mois (150 en auditeurs libres) pour une formation à la fois classique et moderne sur 2 ou 3 années et comprenant 20 heures de cours par semaine: Interprétation (répertoire classique, moderne et cinématographique), Diction - Respiration, Technique corps et voix, Improvisation - Travail émotionnel, Travail à la caméra, Direction d'acteur, Préparation aux concours nationaux. A ce tronc commun s'ajoutent des modules Boudet-3-5900_140755208904_110452293904_2302542_7930695_s.jpg(compris dans le tarif de formation): Danse (tango ou salsa), Chant, Droit du spectacle, Entraînement au casting (par une directrice de casting en exercice).
La formule auditeur libre est réservée aux comédiens en exercice soucieux de poursuivre une réflexion et un entraînement au delà de leur formation, ou de venir effectuer une recherche ponctuelle dans le cadre d'une préparation de rôle. Le nombre d'heures est limité à 10H de cours réparties selon le choix du comédien. (source Marie Boudet)
Je me suis laissé dire qu'il restait des places pour ceux que cela tenterait de rejoindre cette "troupe" en cours d'année.
Voici donc, pour ceux que ça intéresse, le raccourci du site internet du Cours:      www.marieboudet.com/                    Photos: Corps et Graphe.


 
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 16:45

 

bright star19182433-r 120 x-f jpg-q x-20091013 032433BRIGHT STAR
de Jane Campion avec Abbie Cornish et Ben Whishaw

Un drame consacré à l'histoire d'amour entre le poète John Keats (1795-1821), figure de proue de l'école romantique anglaise, et Fanny Brawne.


Ce fut un des bons moments de Cannes. Un beau film romantique, une époque magnifiquement reconstituée, avec nuance et finesse. Un bain de fraîcheur dans la campagne anglaise avec des personnages sensibles, blessés mais heureux de vivre.
Un poème en images. Il faut avoir un coeur de pierre pour ne pas être touchés par ces personnages intelligents qui se battent comme ils peuvent contre les convenances de l'époque. A voir absolument.



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 16:26
129241-affiche-le-siffleur.jpg

LE SIFFLEUR de Philippe Lefebvre avec François Berléand et Thierry Lhermitte.


Armand coule une pré-retraite dorée sur la Côte d'Azur, entre sa boutique de prêt-à-porter, sa Viviane chérie et son jardin secret : l'Aline Roc. Une terrasse, vue sur la mer, où, en dégustant sa sole grillée, il s'isole, s'évade et rêve...

 

Les personnages sont stéréotypés au maximum, ce qui n'est pas forcément pour me déplaire car c'est parfois le cas dans des grands films. Ce qui rend plus mal à l'aise, c'est l'étalage de luxe et de vie facile, cliché de Cannes et de la Côte d'Azur aux mains des riches. J'y suis né, je peux vous dire que c'est loin d'être le cas de tout le monde.C'est à croire que le scénariste vit à côté de ses pompes ou ait cyniquement décidé de faire rêver les gens en temps de crise.



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 16:06

Agora19201260.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20091118_061423.jpgAGORA

Drame de Alejandro Amenabar, avec Rachel Weisz et Max Minghella


Dans l'Egypte ancienne, en plein déclin de l'empire romain, la philosophe et scientifique Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles au beau milieu des guerres de religion qui font rage.

Amenabar se demande, dans ce film à la fois simple et compliqué parce que métaphorique, si on peut remettre en question les valeurs établies. Et on y retrouve des thèmes bien dans le vent, comme le fanatisme religieux, la manipulation et le sectarisme. Ca se laisse pourtant regarder sans effort tant l'histoire coule toute seule. Et quel bonheur de découvrir ce que fut sans doute Alexandrie au temps de sa splendeur.

 


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 15:46

Alvin-et-les-Chipmunks19201649.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-200911.jpgALVIN ET LES CHIPMUNKS 2

Animation (01h30) 

De Betty Thomas, avec Jason Lee et Justin Long

 

Alvin, Simon et Théodore sont de retour ! Cependant, cette fois, les Chipmunks doivent mettre de côté leur célébrité pour retourner à l'école. Ils devront sauver le programme musique de leur établissement en participant à un concours...


A partir de six ans ! Et ils aiment ça, nos gamins ! Ils rient comme des bossus à chaque gag visuel, à chaque farce de ces rongeurs qui chantent les standards du jour: Britney Spears, Beyoncé, les Jonas Brothers... Même si leurs parents ont tendance à se boucher les oreilles. 

 


 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 17:08
Avatar-r 120 x-f jpg-q x-20090805 061729AVATAR

de James Cameron

Avec Sam Worthington et Zoe Saldana

 

Sur la lointaine planète de Pandora, Jake Sully, un héros malgré lui, se lance dans une quête de rédemption, de découverte, d'amour inattendu, dont l'issue sera un combat héroïque pour sauver toute une civilisation.


Jake Sully, dégoûté de tout, même de lui même, se voit proposer de repartir à zéro dans un nouveau monde: Pandora. Ce film marque un tournant dans la carrière de James Cameron qui semble avoir été marqué par son passage dans le documentaire. Il nous campe un monde noir, sans espoir, avec le regard d'un explorateur sans pitié ou plutôt, le regard méprisant d'êtres supérieurs qui regardent les terriens comme des êtres primitifs, juste capables de détruire avec une fascination morbide. C'est un thème cher à Cameron.  Il parvient cependant à rendre cela agréable à voir et à suivre.


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 17:58

OSCAR ET LA DAME ROSE

de Eric-Emmanuel Schmitt avec Michèle Laroque et Amir.


La Dame Rose partage les derniers jours d'un enfant atteint d'un cancer...

 

Un enfant espiègle et plein de vie face à des adultes qui connaissent son état et ne peuvent s'empêcher d'être mal à l'aise et de le plaindre. Et çà, le gamin ne le supporte pas. D'autant que Rose, la livreuse de pizza (Michèle Laroque) en rajoute car elle est terrorisée par la maladie. Elle a déjà du mal à s'assumer elle-même. C'est pourtant elle qui va craquer devant ce môme qui l'énerve et l'émeut. Elle va veiller sur lui et l'accompagner dans ses derniers jours. Lui, va "la charger d'amour pour toutes les années qui lui restent à vivre". C'est magnifique ! Michèle Laroque nous transporte par son talent et son humanité dans cette fable qui montre qu'on peut vivre le moment présent quoi qu'il arrive du moment qu'on est aimé. Et que l'amour qu'on porte rejaillit sur soi.

 

 

 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article