Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 16:55
Cannes 2015: Diane Kruger
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 16:52
Cannes 2015: Joan Smalls
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 16:50
Cannes 2015: Charlize Théron
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 16:48
Cannes 2015: Petra Nemova
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 16:43
Cannes 2015

Shu Qi

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 17:01

LE PROMENEUR D’OISEAU de PHILIPPE MUYL. En 2011, l'extraordinaire notoriété de son film Le Papillon en Chine a conduit Philippe Muyl à entreprendre un projet du même type, mais spécifiquement adapté au marché chinois. En 2012 il réalise YE YING (en chinois, 夜鶯 (pinyin yè yīng) : « rossignol » ; titre françaisLe Promeneur d'oiseau), tourné en Chine, en chinois, avec uniquement des acteurs chinois (Li Baotian, Li Xiaoran, Qin Hao). Après 11 Fleurs de Wang Xiaoshuai, il s'agit de la première coproduction franco-chinoise (Envision Film Pékin / Pan Eurasia France) et du premier film chinois réalisé par un Français. Le 8 mars, Le Promeneur d’Oiseau a fait la clôture du Festival du film asiatique de Deauville. Afin de tenir la promesse faite à sa femme, Zhigen décide de retourner dans son village natal pour y libérer son oiseau, unique compagnon de ses vieilles années. Il fera le voyage avec Renxing, sa petite-fille, jeune citadine gâtée, contrainte de partir avec lui. Un film magnifique pour petits et grands à voir absolument !

LE FILM ANNONCE EN VO Sous-titrée:

Mon interview de Philippe MUYL

Le premier film franco-chinois réalisé par un français.
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen - dans Critique de film
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 22:39
SFE: Une nouvelle chaîne TV pour la peinture vidéo

Souvenirs from Earth est une chaine de télévision basée sur la peinture vidéo, « the vidéo painting ». Elle n’est pas narrative au sens où elle ne parle pas. Elle peut donc envisager un marché mondial. La France dont la particularité est de diffuser aussi les chaines télévisées par la box ( Freebox, Orange, SFR ) donne l’opportunité d’atteindre un public plutôt jeune, entre 18 et 30 ans. Cela lui donne une supériorité sur l’Allemagne où la chaîne est née et où le câble s’adresse à une clientèle plus généraliste. La France est donc le marché le plus intéressant parce qu’elle offre une couverture nationale aux chaines thématiques, en tout cas dans les grandes villes. Ce qui se passe en fait, c’est qu’en zappant sur les chaines de la Box, le public découvre petit à petit qu’il existe un monde qu’ils ne soupçonne pas forcément : L’art contemporain. Un univers particulièrement riche en créativité et qui n’est plus réservé à une élite qui se rend dans les galeries d’art. Le point de départ de cette chaine, Souvenirs from Earth qui a vu le jour à Francfort, était la musique électronique composée sur ordinateur. C’est ce qui a entrainé petit à petit les artistes à se mettre aussi au montage vidéo et aux effets spéciaux que facilite l’informatique. Aujourd’hui quand on découvre un clip artistique sur SFE, on est frappé par la qualité de la musique qui l’accompagne. C’est donc un plaisir des yeux et des oreilles qui s’offre à vous, imprégnant l’atmosphère de la pièce sans l’obligation de suivre ces clips les yeux rivés sur l ‘écran. Enfin pour respecter la tradition de l’art pictural, SFE s’est doté d’une « Muse » en la personne d’une actrice et artiste vidéo, Mélissa Mourer Ordener qui est en quelque sorte le fil conducteur et la personnalisation séduisante de cette nouvelle chaîne d’art. Souvenirs from Earth se trouve sur le canal 169 de la Freebox, le canal 167 d’Orange et le canal 183 de la SFRbox.

L’interview de Marcus Kreiss, Président de SFE :

http://www.souvenirsfromearth.tv/

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 11:39

Roxane Mesquida, actrice et productrice française vient d’être pour la deuxième fois membre d’un jury à Deauville Cette fois-ci c’était à l’occasion du Festival du Film asiatique. Auparavant, cette marseillaise d’origine avait quitté Los Angeles où elle vit une vie rangée au milieu de ses chats pour faire partie du Jury de Gérardmer et y représenter le film de clôture, Kiss of the Damned de Xan Cassavetes. Nous en reparlerons plus loin…

Mais aujourd’hui, c’est surtout son actualité cinématographique qui nous intéresse, à double titre. D’abord, elle est la vedette féminine principale de The most fun you can have dying, un film néo zélandais de Kirstin Marcon, aux côtés de Matt Whelan (My wedding, Other Secrets), Caren Pistorius (Offspring, The Blue rose), Emily Campbell, comédienne et actrice sino-néo-zélandaise et Arlo Paul MacDiarmid. Ce film, tourné à Auckland (NZ) était en compétition officielle le 2 mars au prestigieux Byron Bay Film Festival dans la ville la plus à l’est du continent australien. Avec cette sélection dans un aussi prestigieux Festival, Roxane Mesquida confirme sa carrière internationale déjà amorcée dans les séries Gossip Girl et XIII. Le film The most fun you can have dying est une adaptation du roman « Seraphim Blues » de Steve Gannaway. L’histoire est celle d’un jeune homme atteint d’un cancer qui décide de vivre comme si la seconde suivante de sa vie était la dernière : Il boit, il fait la fête et l’amour. Et avec les fonds que sa communauté a récolté pour payer un traitement qui pourrait lui sauver la vie, il s’enfuit pour vivre peu de temps mais intensément, du moins de son point de vue. En Europe, il rencontre Sylvie (Roxane Mesquida) tout aussi fêtarde que lui. Ou selon les points de vue, tout aussi autodestructrice. (Voir le Film Annonce)

En attendant de voir arriver chez nous ce film kiwi, tragique et pêchu à la fois, on se consolera avec une comédie qui sort en France ce mercredi : Wrong Cops du réalisateur français Quentin Dupieux. Roxane y joue une actrice aux côtés de Mark Burnham, Arden Myrin, Eric Wareheim, Steve Little, Eric Judor et Marylin Manson dans une comédie policière qui se passe à Los Angeles. Un flic ripoux, dealer et mélomane, Duke, terrorise les passants. Avec ses collègues, tous plus déjantés les uns que les autres, il vit de petites combines et de jeux d’influence. Jusqu’au jour un voisin que Duke a laissé comme mort dans son coffre de voiture se réveille… (Voir le Film Annonce). Roxane Mesquida avait déjà tourné avec Quentin Dupieux, en 2010, dans Rubber. Cette même année, elle montait les marches de Cannes pour Kaboom de Gregg Araki et faisait sensation, l’espace d’une soirée à La Terrazza Martini de Cannes en montrant des qualités certaines de DJ aux côtés de Frédéric, auteur compositeur et interprète rappeur du groupe MDNA de Los Angeles. Sigle qu’a repris depuis, sans trop de délicatesse, une certaine… Madonna. Et comme si elle ne s’en lassait pas (sans doute par fidélité), Roxane sera de nouveau dans le prochain film de Quentin Dupieux, Réalité.

La carrière de Roxane Mesquida a débuté en 1997 lorsqu’elle fut remarquée par Manuel Pradal qui la fit jouer dans Marie Baie des Anges. Le film fut nommé, l’année d’après, au Festival International de Rotterdam. En 1998, elle donnait la réplique (excusez du peu !) à Isabelle Huppert dans L’école de la Chair de Benoît Jacquot, en compétition au Festival de Cannes. En 2001, Eric Assous la fait tourner dans Sexes très opposés. Mais c’est Catherine Breillat qui l’a vraiment fait connaître du grand public avec A ma sœur, en compétition à Berlin en 2001 et Sex is comedy, en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes en 2002 . En 2007, un autre Breillat, Une vielle Maîtresse avec Roxane et Asia Argento sera de nouveau en compétition à Cannes. Un an avant, Roxane apparaissait aux côtés de Vincent Cassel dans Sheitan de Kim Chapiron. Et en 2011, elle se bat corps et âme pour un film indépendant auquel elle croit : Kiss of the Damned, film de vampires de Xan Cassavetes (Xan c’est Alexandra, la fille de John !) qui sortira bientôt sur nos écrans (Voir le Film Annonce). Roxane Mesquida est, d’autre part, Productrice associée de Night Moves de Kelly Reichardt qui sortira le 30 avril en France.

Gardons le meilleur pour la fin : Roxane fut en 2011 et 2012, la détestable et frivole Béatrice Grimaldi, sœur du Prince imaginaire Louis de Monaco (Hugo Becker), ami de Serena (Blake Lively) et de Blair (Leighton Meester) dans la 5ème saison de Gossip Girl, la série américaine culte sur la jeunesse dorée de l’Upper East Side de New-York. On la retrouve ensuite dans la série XIII où elle remplace Virginie Ledoyen dans la saison 2, aux côtés de Stuart Townsend. Roxane qui se destinait à l’origine à l’Ecole des Beaux Arts fréquente assidument les musées et apprécie particulièrement les peintres contemporains, comme l’expressionniste norvégien Edvard Munch qui a signé le fameux « Cri ». Roxane est la fille de l’écrivaine varoise Françoise Mesquida qui raconte, 41 ans après, avec tant d’émotion, les souffrances de sa jeunesse traumatisée par la guerre d’Algérie. (A la porte de l’Oued, Chroniques d’une jeune fille dérangée, aux éditions L’Harmattan). A lire absolument !

Mon interview de Roxane Mesquida :

 

Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.
Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.

Les photos de mode sont extraites des collections de Jérôme C. Rousseau et Mary Rozzi.

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 14:01
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen - dans Mode
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 09:26

Tell No One : « Mine ». Les réalisateurs Luc Blanc et Remi Weekes ont utilisé les pièces de collection Printemps Eté de Louis Vuitton, Kenzo, La Perla, Maison Martin Margiela et Bottega Veneta pour leur donner vie dans un spectacle de ballet interprété par la troupe de danseurs contemporains du Sadler Wells Theatre de Londres.

(Source : nowness.com sur http://www.nowness.com/day/2014/3/10/3719/mine-all-mine)

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen - dans Mode
commenter cet article