Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 17:38
The Dark Knight, le chevalier noir Batman, je l'ai d'abord vu en anglais. Je n'ai rien compris. Les acteurs ont un accent texan à couper au couteau. Je l'ai donc revu en français sous-titré. Impression confirmée: on est vite noyé dans les dialogues ! Et des scènes dans des décors à la Besson, style usines désaffectées qui ne coûtent pas uutionn rond... Mais les combats entre Batman et Joker sont à la hauteur des attentes des Robins... pardon... des fans de  Batman. Et à ce propos, c'est la performance de l'acteur australien Andrew Ledger, décédé à moins de trente ans à New-York, le 22 janvier dernier, qu'il convient de saluer. Son incarnation d'un joker fragile, dégénéré, alcoolique et fils d'alcoolique, est radicalement différente du Joker policé et majestueux incarné par Nicholson. A elle seule elle vaut le déplacement, comme un dernier hommage au talent fou de Ledger. (Photo Pathé Distribution)
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 16:54
X-files sélectionné dans Cinéma et Sci-fi
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 16:09

"On ne partage pas un empire d'une poignée de main, on le découpe au couteau." Cet empire, c'est Naples et la Campanie. Gomorrhe aux mains de la Camorra. Là-bas, une seule loi : la violence. Un seul langage : les armes. Un seul rêve : le pouvoir. Une seule ivresse : le sang.
Nous assistons à quelques jours de la vie des habitants de ce monde impitoyable. Sur fond de guerres de clans et de trafics en tous genres, Gomorra raconte les destins croisés de : Toto, Don Ciro et Maria, Franco et Roberto, Pasquale, Marco et Ciro. Cette fresque brutale et violente décrit avec une incroyable précision les cercles infernaux de la Camorra napolitaine.

Dans cet extrait de "Gomorra" de Matteo Garrone, un mafieux apprend à des jeunes à surmonter leur peur des balles.
http://tf1.lci.fr/infos/culture/cinema/0,,3923044,00-gomorra-.html

Dans celui-ci, des enfants conduisent des camions chargés de déchets toxiques. Saisissant !http://tf1.lci.fr/infos/culture/cinema/0,,3923060,00-gomorra-.html


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 13:44

Récompensé au Festival de Cannes en 1997 pour l'ensemble de son oeuvre, Youssef Chahine avait réalisé plus de 25 films depuis le début de sa carrière dans les années 1950.

Son portrait :
http://tf1.lci.fr/infos/culture/cinema/0,,3923724,00-youssef-chahine-monstre-sacre-cinema-egyptien-.html

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 00:55

Rémi Bezançon, le réalisateur de Ma vie en l'Air a une vision très personnelle de la famille. Il rentre dans les moindres détails tout en gardant assez de distance pour en parler comme un conteur qui s'efface derrière l'histoire. Zabou Breitman et Jacques Gamblin jouent un couple un peu usé pour qui le départ du fils aîné, puis des autres enfants va faire vasciller un temps leur famille unie. C'est analysé avec une finesse qui nous rappelle que Rémi besançon était d'abord un scénariste. C'est comme ça ! parfois, il vaut mieux remonter ses manches pour diriger les acteurs qu'en laisser le soin à un autre qui vous trahira. En tout cas, c'est réussi ! Et quel bonheur de retrouver ces deux acteurs que sont la jeune actrice prodige Zabou Breitman et le grand comédien Jacques Gamblin. Voici donc une longue interview de ces trois artistes qui ont chacun apporté une pierre à ce beau film intelligent.

 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 23:53
La Compagnie de la Flibuste met en ligne un clip très drôle pour présenter en avant première sa pièce de la rentrée "Je peux jouer Shakespeare aussi !"



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 13:14
La 3D a énormément évoluée depuis trois ans. Abandonné le relief créé par des hologrammes. Trop chyer, trop compliqué. Les producteurs ont préféré perfectionner les lunettes spéciales qui coûtent au moins 30 euros la paire aux exploitants de salle. Peu importe, ils comptent sur l'honnêteté des specteurs pour les rendre à la sortie. Le réalisateur de Voyage au Centre de la terre, Eric Breving, est un spécialiste des effets spéciaux qui a reçu un Oscar en 1990 pour Total Recall. Il utilise, comme il va vous l'expliquer des caméras spéciales mais surtout, il set travailler sur fonds bleus ou décors ses scène pour les rendre époustoufflantes. Ainsi, vous verrez en 3D dees morceaux de rochers foncer vers vous et survoler de justesse votre tête, des batons de dynamite flottant devant vos yeux ou un merveilleux oiseaux bleu faire du surplace en chatouillant votre nez. Ajoiutez à cela, la présence de Brendan Fraser, l'acteur de la Momie et de Jim La Jungle et vous aurez un cocktail de plaisir pour les yeux et les oreilles dont voici quelques trucs dévoilés.


Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 13:49
D'abord il y a Michel Blanc. Le prof de philo que tout le monde déteste et surtout le héros. Et puis, il y a une fille aperçue dans une soirée, sur laquelle rêve le héros. il va d'ailleurs passer ses vacances d'été à la chercher, alors qu'il doit d'abord réviser pour la session de rattrapage du bac. Bien sûr, ça parle à tout le monde et c'est fait pour ça. Mais pour vpous donner une idée plus précise, voici le petit sujet que je vous ai préparé:

NOS 18 ANS sélectionné dans Cinéma et Comédies-humour
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 23:48
Vraiment émouvant. De l'émotion purenment humaine, sans artifice, sans pathos. Une mère atteinte de la maladie d'Alzheimer. Un fils ( Carles Berling ), une fille ( Miou-Miou ), nentd'autant plus désarmés qu'ils atteignent cet âge de la maturité où l'on s'interroge sur ce qu'on a fait de sa vie. Les murs porteurs,  c'est la vie de famille, les souvenirs ensemble. Mais c'est aussi ce que nos parents nous ont transmis pour la vie. Chacun, d'une manière ou d'une autre s'y reconnaîtra, comme dans tous les films réussis.



Et si l'on veut aussi se détendre,
on ira voir aussi " Le bruit des gens autour "
dont les dialogues savoureux
nous rappellent sans cesse
que nous suivons la vie et les états d'âme
de quatre artistes au Festival d'Avignon.
Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 23:50
"Mes amis, mes amours", adapté du roman de Marc Lévy a été tourné dans le quartier londonien, chic et feutré de 'Little Venice". La petite rue Formoza n'avait pas vvu ça depuis la visite de Kennedy en 1962. Cinquante journalistes de cinéma français, accompagnés de cameramen, preneurs de son, photographes. Des interviews aux terrasses de cafés des deux côtés de la rue, les aller et venues des attachées de presse conduisant par le bras Vincent Lindon, Pascal Elbé ou Virginie Ledoyen vers les critiques qui s'impatientent parce qu'il fait plutôt frais dehors. Et le film ? Une comédie assez originale puisqu'elle imagine que deux papas célibataires essaient de vivre sous le même toit. L'un est maniaque, l'autre désordonné. Et ils s'imposent des règles difficiles à suivre: ne pas fumer, bien sûr, pas de babysitters et surtout pas de femme à la maison. Ce qui va devenir vite un problème quand la Ledoyen va entrer dans le coeur d'un des deux  compères. Bref, ç'est amusant et cesquartiers cossus et branchés de Londres sont décidément très romantiques. Mais ça on le savait depuis le fameux coup de foudre à notting Hill.



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article