Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 00:00

DISCO de Fabien Onteniente. Endetté jusqu'au cou dans une affaire de water bed, Didier Travolta, 40 ans, vit au Havre dans le quartier populaire du Grand Large chez sa maman : Madame Graindorge. Il reçoit une lettre de la mère de son fils Brian, 8 ans, qui vit en Angleterre, lui signifiant qu'il ne pourra pas recevoir le petit cette année s'il n'est pas capable de lui payer des vacances. Jean-François Jackson et son associée "La Baronne" viennent de réouvrir le mythique Gin Fizz et de fonder la "Gin Fizz Academy" afin de relancer ce qui fit sa légende, les concours de danse Disco. Didier Travolta décide alors de rechausser les boots et de reformer son trio de danse, celui qui faisait mal dans les années 80 dans la région du Havre : les BEE KINGS.
Interviews croisées de Franck Dubosc, Emmanuelle Béart et Fabien Onteniente.

 
 

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 00:00

" Il y a longtemps que je t'aime" de Philippe Claudel.
Kristin Scott Thomas est sublime dans ce rôle de femme meurtrie. Juliette sort de prison. Quinze ans pour meurtre. Sa soeur, Léa, jouée par Elsa Zylberstein, l'accueille bras ouverts. En fait, elle l'a toujours attendue et aimée, même quans ses parents le lui interdisaient. A sa manière, elle est aussi en prison. Elle a adopté deux enfants pour ne pas perpétrer une famille culpabilisée par la honte. Et pourtant, elle aime sa soeur et veut l'aider à revivre, à sortir de sa torpeur. C'est comme cela qu'elle découvrira son terrible secret et que le spectateur fondra en larme. Les deux actrices nous parlent de leur personnage:

 

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 00:00

  Michel Gondry revient avec un film carrément drôle. Imaginez deux secondes un type dont le cerveau devient tout d'un coup magnétique. Pas de bol, il a un copain qui bosse dans un vidéoclub, bourré de cassettes à piste... magnétique. Ne voilà-t-il pas qu'il se met à effacer les précieux films à louer. Comment satisfaire alors la demande de la plus fidèle des clientes du magasin ? Dieu merci, elle est aussi démente que le film. Le "démagnétiseur" et son copain ont une idée: réaliser des remakes de " SOS Fantômes ", "Le roi Lion " et  "Robocop ". Ce genre de film appelé "sweding" ou film "suédé", selon l'appellation donnée par le comédien Jack Black, est en fait un procédé presqu'aussi vieux que l'histoire du cinéma: On fait une parodie d'un film connu avec des moyens particulièrement modestes que l'on compense par beaucoup d'imagination, notamment dans les effets spéciaux. On choisit pour cela des scènes d'anthologie, des répliques cultes et des pastiches de musiques de film célèbres. Pas besoin de gros moyens,juste de l'imagination et de l'humour. Avis aux amateurs de courts-métrages !

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 00:00

MR 73 d'Olivier Marchal. La fin d'une trilogie sur la police des années 80-90. Après Gangsters et 36 Quai des Orfèvres. Une double enquête. Un flic torturé, alcoolique qui ensanglante Marseille. Un événement inattendu: vingt cinq ans après l'arrestation d'un autre meurtrier, l'une de ses victimes réapparaît dans sa vie: une jeune femme qui avait vu ses parents assassinés sous ses yeux, ou plutôt avait entendu l'horreur de ce crime monstrueux. Ce film est étonnant. Par sa mise en images ( scope anamorphique non blanchi ) mais aussi par la réflexion à la quelle il invite. Sur la solitude que vivait ces policiers, toujours un peu "borderline", la guerre des polices qui sévissait alors, le manque de soutien de la hierarchie. Mais le thème central du film, c'est la terreur ou l'incompréhension des familles de victimes lorsqu'une remise de peine pour bonne conduite est accordée à un grand criminel.
Daniel Auteuil nous parle de son rôle,
Olivier Marchal du contexte historique de son film:

FILM ANNONCE:

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 00:00

 Julia de Erick Zonka: Un film coup de poing ! 
Julia, elle a quarante ans. Elle est au chômage. Elle est paumée grande gueule. Elle collectionne les mecs. Elle a un sérieux penchant pour les boissons alcoolisées. On aurait presque mal pour elle. A force de se balancer d'un pied sur l'autre sur ses talons hauts, elle va finir par basculer du mauvais côté. Elle enlève un môme. Et là, c'est la dérive, la fuite en avant. Epoustoufflante Tilda Swinton, tantôt pitoyable, tantôt fière. Toujours cynique, calculatrice, intelligente en tout cas et malgré tout cela, humaine. Bien sûr sa promiscuité avec cet enfant qu'elle embarque avec elle y est pour beaucoup. Il lui donne un sens à sa vie. Avec eux deux, le réalisateur, Erick Zonka nous entraîne dans un road-movie fascinant à travers le sud des Etats-Unis... jusqu'au Mexique. Et c'est pas gratuit. Le désert, la frontière, tout ce qu'elle essaie de franchir dans sa tête. Dommage que le film fasse deux heures vingt et donne une impression de longueurs parce qu'il s'agit d'un grand film. Difficile à éviter donc. D'autant qu' Erick Zoncka nous a fait attendre, nous qui avions tant aimé La vie révée des anges et Le petit voleur .Cinq ans d'écriture, un financement qui a pris des plombes. Les américains en voulaient puis n'en voulaient plus: trop sombre !. Tant mieux pour nous ! Il a été sélectionné au Festival de Berlin, tant mieux pour Zonka ! Si ça marche, et on le lui souhaite, il n'aura peut-être pas dix ans à attendre pour nous livrer le suivant.

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 00:00

  Cinq femmes de l'ombre. Cinq françaises résitantes. Recrutées par les Services Secrets Britanniques pendant la guerre. Et donc occultées par l'Histoire. Le Général de Gaulle ne l'est a même pas décorées. Pensez donc, elles agissaient pour le compte de Churchill ! Ces cinq femmes sont un condensé de partisanes qui ont vraiment existé. Des femmes ordinaires qui ont accepté de se sacrifier pour défendre leur pays de l'occupation nazie. Et Sophie Marceau incarne leur chef. Une jeune fille qui essaie de faire oublier qu'elle est fille de "collabo" et mène ses recrues sans état d'âme. A ses côtés, une jeune comédienne pleine de talent et d'avenir, Déborah François. Toutes deux nous parlent du film.

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 00:00

   Deux millions et demi d'entrées en Espagne. Ce thriller, sur fond de spiritisme, est une réussite ! On reste en haleine pendant toute cette histoire à la mise en scène particulièrement réussie. C'est l'aventure extraordianire d'une femme, Laura, qui retrourne dans la maison où elle a passé son enfance. Elle décide d'en faire un orphelinat. Peu de temps après, son fils, Simon qui a 7 ans, se fait un ami imaginaire. Frissons garantis ! C'est même flippant ! A ne pas voir juste avant d'aller se coucher ! Voici les bande-annonces, en français et en espagnol, ainsi que quelques extraits de " L'orphelinat " de Juan Antonio Bayona, avec Belen Rueda et Fernando Cayo.

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 00:00

  Dans "L'heure d'été" d'Olivier Assayas, Charles Berling joue, aux côtés de Juliette Binoche et  Jérémie Rénier le rôle d'un frère confronté à ses frères et soeurs, aux dissenssions qui peuvent naître lors d'une succession. La maman, Edith Scob, est propriétaire de la maison familiale. Elle a vécu toute sa vie au service de son beau-frère, un peintre renommé, et possède donc chez elle des objets d'art de grande valeur. Notamment deux tableau de Corot. Lorsqu'elle vient à disparaître, ses enfants éparpillés, l'une à New-York, l'autre en Asie, décident, comme elle le présentait de son vivant, de vendre la propriété familiale et de donner les objets d'art à un musée pour échapper aux impôts sur la succession. Le Musée sera celui d'Orsay où le fils aîné, Charles Berling, devra se résoudre à se rendre pour revoir les objets qui lui rappellent son enfance. Il les trouve figés, prisonniers de ce décors prestigieux, même s'il reconnaît qu'ils sont à la disposition de tous. L'importance de la culture familiale dans un monde où l'argent et l'inculture sont souvent devenu des valeurs premières, pour ne pas dire des fausses valeurs, c'est un des thèmes du film. L'autre, c'est l'éclatement géographique des familles qui dilue le lien familial. Charles Berling revient sur ces thèmes:

 

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 00:00

Coupable de Laetitia Masson. C'est un film noir, un film d'auteur. Une enquête policière classique où l'amour, le désir sexuel, la mort sont en filigranes dans chaque scène, dans chaque dialogue. Le montage désoriente quelque peu au départ. Puis, on se laisse prendre par l'atmosphère de suspicion. Et on s'interroge en sortant. Il faut réinventer l'amour mais comment ? En sortant des sentiers battus, des scénarios trop convenus dit Laetita Masson. C'est sa solution mais chacun trouvera la sienne. Denis Podalydès nous parle de ce policier qui espionne ses suspects et Laetitia Masson tire la philosophie "Kirkegaardienne" de son film.

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 00:00

Elle l'a eu son César, Mademoiselle Marion Cotillard ! En 2005, elle avait celui du meilleur espoir féminin dans " Un long dimanche de fiançailles ". Aujourd'hui, après les Golden Globes, les Bafta anglais, son César de la meilleure actrice, hier soir, elle s'envole pour Los Angeles concourir pour l'Oscar, avant de partir à Chicago, lundi, préparer le tournage de Michael Man. Elle est heureuse ! Elle nous l'a dit et redit:

Repost 0
Published by blog-dedadelsen-tf1 - dans blog-dedadelsen-tf1
commenter cet article