Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Christian de Dadelsen

Chroniqueur cinéma au journal de TF1 pendant dix ans, Christian vous reste fidèle en continuant à vous livrer ses critiques de films. Depuis peu, ce blog s'est élargi à toutes les formes de culture.   

"Quel film faut-il  absolument voir cette semaine? Y en a t il un autre qui m'aurait échappé ?", voilà les questions que vous posez le plus souvent. Malheureusement, il y en a tellement qu'il nous faut faire des choix. Mes coups de coeur, les coulisses des Festivals,  mes tournages perso, vous les trouverez ici. Mes critiques sont indépendantes. Elles n'engagent plus la rédaction de TF1.

Le théâtre vivant, l'opéra, la musique, la mode, les arts en général étant de plus en plus liés au cinéma, je vous livre également mes coups de coeur dans ces domaines. En espérant que vous prendrez toujours autant plaisir à parcourir ces pages.                                                     

 
- Le site de la rédaction de TF1
- Le blog de Claire Chazal

Recherche

Coups de coeur

 

LOLA-MIX-vignette-copie-1.jpg

C’était le 22 janvier au restaurant

La Gioia,rue de Rivoli à Paris.

Lola Dewaere était

aux platines pour un mix d’enfer.

L’an dernier déjà, elle s’était

illustrée aux côtés d’Olivier

 Marchal et de Geoffrey Thiebaut.. 

The-a-tral-2-copie-1.jpg

Over-Blog


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 12:28

Potiche19502913.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100903_063900.jpgPOTICHE de François Ozon avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, Karine Viard, Sergie Lopez, Evelyne Dandry, Jérémie Renier, Judith Godrèche, Bruno Lochet. Production des frères Altmayer. Mars Distribution. Att. presse: André-Paul Ricci. 1h43. En 1977, en France, dans la bourgeoisie de province... Suzanne Pujol est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel Robert Pujol. Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique… Décidément, c'est la mode du théâtre bourgeois de boulevard... même au cinéma. François Ozon adapte une pièce des maîtres du Boulevard, Barillet et Grédy qui fut un des succès de Jacqueline Maillan. Il s'essaie donc au kitch en mettant face à face Depardieu et Deneuve. L'actrice incarne une potiche niaise qui va devenirt peu à peu une femme de tête, sage e éclairée, entourée d'une famille infernale qui lui impose toutes les épreuves, comme si la crise sociale ne suffisait pas. Par son débit accéléré, Catherine Deneuve, bien qu'elle s'en défende a toujours eu un tempérament comique. Depardieu est souvent à contre-emploi avec sa coupe au bol. Il est touchant quand il utilise son physique baraqué pour jouer les hommes ventrus un peu gauche qui cherche à rajeunir pour être plus séduisant. C'est une comédie farce qui se moque des faux semblants de la classe bourgeoise des années 70. Elle préfigure les grands débats des années 80 sur l'ouverture morale de la société. Elle incarne cette France aisée qui voulait faire avancer les choses par les bons sentiments. C'est un peu ringard mais avouons que c'était toujours mieux que de les faire reculer par les mauvais sentiments.

LE MAKING OF

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 15:54

La-pricesse-de-montpensier19448509.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1.jpgLA PRINCESSE DE MONTPENSIER de Bertrand Tavernier avec Mélanie Thierry, Lambert Wilson, Grégoire Leprince-Ringuet. 2h19.

1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage. Depuis son plus jeune âge, Marie de Mézières aime Henri, Duc de Guise. Elle est contrainte par son père d’épouser le Prince de Montpensier. Son mari, appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants, la laisse en compagnie de son précepteur, le Comte de Chabannes, loin du monde, au château de Champigny. Elle tente en vain d’y oublier sa passion pour Guise, mais devient malgré elle l’enjeu de passions rivales et violentes auxquelles vient aussi se mêler le Duc d’Anjou, futur Henri III. Cette adaptation du roman de Madame de Lafayette est imprégnée d'une des obsessions cinématographiques de Tavernier: Le désir. Car c'est bien de cela qu'il s'agit dans la vie tourmentée de cette femme désirée passionnément par les Princes les plus haut placés dans cette guerre civile qui ravage la France au point de la conduire au massacre des protestants à la Saint Bartélémy. Ces gentilhommes, en effet n'avaient que deux passions dans la vie: la guerre et la séduction galante des femmes. Les costumes de Caroline de Vivaise sont somptueux. Il est d'autant plus dommage que Tavernier ou son Producteur aient cru sacrifier à un casting facile en faisant appel à de jeunes acteurs de cinéma plutôt qu'à des comédiens moins "bankable" mais plus imprégnés de la culture de ces personnages subtils que de celle de notre époque. D'ailleurs, c'est Lambert Wilson qui s'en sort le mieux dans ce rôle de Chabannes. Il est même remarquable en vieil huguenot amoureux désargenté et humilié. Comme quoi, la culture théâtrale dans laquelle il a baigné toute sa vie est un atout considérable lorsqu'il s'agit de composer un personnage aussi complexe. Tavernier lui-même avouait au Festival de Lyon avoir réagi contre les films de cape et d'épée qui lui faisaient horreur dans sa jeunesse en léchant la réalisation. Il y réussit fort bien en la poussant à la perfection des fillms américains tout en conservant un certaine construction brouillonne mais cohérente du cinéma français. Au point, sans doute pour des raisons économiques, de se laisser imposer une distribution qui ne rend pas toujours justice à son immense talent.

LE TOURNAGE DU FILM A CHINON (TV TOURS)


 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 11:45

Vous-allez-rencontrer-un-bel-et-sombre-inconnu19492940.jpg-.jpgVOUS ALLEZ RENCONTRER UN BEL ET SOMBRE INCONNU de Woody Allen avec Naomi Watts, Antonio Banderas, Josh Brolin, Anthony Hoppkins, Gemma Jones, Lucy Punch, Freida Pinto. 1h38.  Tout commence une nuit, lorsqu’Alfie se réveille, paniqué à l'idée qu'il ne lui reste plus que quelques précieuses années à vivre. Cédant à l'appel du démon de midi, il met abruptement fin à quarante années de mariage en abandonnant sa femme Helena. Après une tentative de suicide et une analyse vite arrêtée, celle-ci trouve un réconfort inattendu auprès d'une voyante, Cristal, qui lui prédit une histoire d'amour avec un "grand inconnu tout de noir vêtu"… Une belle galerie de menteurs, tricheurs, traitres et cyniques à se délecter de plaisir à travers des dialogues savoureux. Voici donc, Anthony Hopkins, saisi par le démon de midi qui se précipite dans les bras d'une bimbo idiote et va le regretter. Comme tous les personnages du film vont regretter vite les bêtises qu'ils ont faites. Les thèmes alléniens récurants sont là: la peur de la mort et l'obsession de rajeunir, les couples à la dérive qui livrent leur âme, l'incapacité d'exprimer ses émotions et de s'adapter au changement, le "courage, fuyons !" qui consiste à se jeter dans les bras du premier venu, me plus facile ou le plus utile. Ce dernier épisode en date du feuilleton annuel de Woddy Allen ne déçoit pas parce qu'il est aussi porté par de grands acteurs. LA CRITIQUE DE MON CONFRERE ERIC NEUHOF DU FIGARO.fr

 



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 11:12

Les-amours-imaginaires19459837.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-201006.jpgLES AMOURS IMAGINAIRES de Xavier Dolan avec Monia Chokri, Niels Schneider et Xavier Dolan. Drame. 1h35. MK2.  Francis et Marie, deux amis, tombent amoureux de la même personne. Leur trio va rapidement se transformer en relation malsaine où chacun va tenter d'interpréter à sa manière les mots et gestes de celui qu'il aime... Ce film, défendu à juste titre par l'excellente attachée de presse de MK2, Monica Donati, est plein de charme et empreint de sentiments compliqués comme peuvent l'être les nôtres parfois. Une histoire d'amour impossible en entraîne une autre. Avec tout ce qu'il faut de rivalité sournoise pour composer un triangle amoureux qui pourrait allimenter un essai de René Girard. D'où, une grande mélancolie qui s'étire sur des ralentis magnifiques. Et quelque chose d'universel dans ces désirs phantasmes, cette relation amoureuse malsaine et imaginaire.

L'INTERVIEW DE PATRICK SIMONIN SUR TV5MONDE


 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 10:44

Ces-amours-la19479310.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100-copie-2.jpgCES AMOURS-LA de Claude Lelouch avec Audrey Dana, Laurent Couson, Samuel Labarth, Liane Foly, Dominique Pinon. Romance (2h00) Le destin flamboyant d'une femme, Ilva, qui, sa vie durant, a placé ses amours au dessus de tout et se les remémore au rythme d'un orchestre symphonique. Dans cette fresque romanesque, Ilva incarne tous les courages et les contradictions d'une femme libre. Et si ce n'était pas Dieu qui avait créé la femme mais chaque homme qu'elle a aimé ? C'est le film que Claude Lelouch rêvait de faire depuis des années mais il fallait toute sa filmographie pour inspirer ce résumé de toutes ses obsessions, de tous ses aphorismes. C'est bourré de clichés, c'est même un peu lourdingue parfois mais c'est le Claude Lelouch enfantin qu'apprécie son public qui s'exprime ici sur sa vision de la vie et de l'amour consommé à sasiété. Disons-le, Audrey Dana tient tout le film de bout en bout, même si elle est entourrée d'excellents acteurs. Elle recrée même le film à sa manière lui donnant une dimension et une force étonnantes grâce à son tempérament de grande actrice. Liane Foly est rayonnante et d'un dynamisme communicatif, Laurent Couson, Samuel Labarth et Dominique Pignon sont excellents, comme toujours. En revanche, on se demande ce que vient faire, comme un cheveu sur la bonne soupe, le chanteur Raphaël qui ferait mieux de se contenter de chanter car il n'articule pas quand il parle et on rate une phrase sur deux, ce qui est un manque évident de tact vis à vis de ses partenaires et de respect vis à vis du public. On ne saurait trop dire aussi que Claude Lelouch est également un des grands cameramen de sa génération et qu'il sait donner cette véracité, style reportage, à ses tranches de vie. La musique, encore une fois y tient une place à part, en faisant ainsi un spectacle consensuel pour un public assez large et une romance juste assez débridée pour faire chavirer le coeur des amoureuses romantiques.

A LA RENCONTRE DU PUBLIC (Ciné13)

 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 10:22

The-tow19489279.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100805_041734.jpgTHE TOWN de Ben Affleck Avec Ben Affleck, Rebecca Hall, Jon Hamm. Thriller (02h03) Warner Bros. Doug MacRay est un criminel impénitent, le leader de facto d’une impitoyable bande de braqueurs de banque qui s’ennorgueillit de voler à leur gré sans se faire prendre. Sans attaches particulières, Doug ne craint jamais la perte d’un être cher. Mais tout va changer le jour où, lors du dernier casse de la bande, ils prennent en otage la directrice de la banque, Claire Keesey. Bien qu’ils l’aient relâchée indemne, Claire est nerveuse car elle sait que les voleurs connaissent son nom… et savent où elle habite. Mais elle baisse la garde le jour où elle rencontre un homme discret et plutôt charmant du nom de Doug….ne réalisant pas qu’il est celui qui, quelques jours plus tôt, l’avait terrorisée. L’attraction instantanée entre eux va se transformer graduellement en une romance passionnée qui menacera de les entraîner tous deux sur un chemin dangereux et potentiellement mortel. Près de cent hold-ups de banque à Boston chaque année. Notament dans les quartier de Charle's town. Dans ce thriller, Ben Affleck explore l'importance pour lui de l'amitié virile. A la séance de 14 h hier, le film a pris la tête du box office français avec 2069 entrées dans 22 salles. Comment mieux en parler que d'écouter: L 'EXCELLENTE CRITIQUE D' OLIVIER DELCROIX DU FIGARO (LE FIGARO.fr)

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 20:10

AfficheSongeCoursonbis.jpgLE SONGE D'UNE NUIT D'ETE DE WILLIAM SHAKESPEARE AU DOMAINE DE COURSON-MONTELOUP DANS L'ESSONNE, à 20 minutes de Paris. SAMEDI 11 SEPTEMBRE A 18 H 00. Le concept est particulièrement original: A chaque scène, les spectateurs se déplacent, découvrant ainsi un lieu différent du parc du château où est jouée la pièce, en plein air. Le Songe a fait le tour de France cet été. Il a remporté un triomphe, en Provence, dans le Beaujolais, dans le Périgord, en Normandie, en Champagne... Et chaque fois, le public se disait ébahi et heureux d'avoir vécu un moment de rêve exceptionnel. Il faut dire que cette pièce réécrite dans la langue d'aujourd'hui est à la fois drôle et malicieuse. Le public, et particulièrement les enfants, sont sans cesse associés à ce spectacle. Les costumes magnifiques créés par Bruno Marchini, le célèbre costumier des Studios d'Asnières, apportent de la magie à cette représentation au clair de lune, éclairée par des lampions. La troupe de neuf comédiens professionnels de la Compagnie de La Flibuste, issue des prestigieux Cours d'Art Dramatique parisiens de Jean Périmony et de Marie Boudet donnent une interprétation très originale et très actuelle de la pièce. On en ressort enchanté, réconcilé avec le théâtre qui donne parfois une image si austère (Les Molières) ou si superficielle. Bref, si vous voulez vivre une soirée exceptionnelle et décontractée, si vous êtes prêt à vous asseoir dans l'herbe pour jouir d'un spectacle qui vous en met plein les yeux, allez au château de Courson (Essonne) samedi à 18 heures. C'est sur l'A86. Les places sont vendues 18 euros pour les adultes, 12 euros aux étudiants et aux enfants de moins de 25 ans. C'est gratuit pour les moins de dix ans ! Pour réserver: 06 60 74 12 60.

LA BANDE ANNONCE HD:

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 19:26

 

Des-hommes-et-des-dieux19476857.jpg-r_120_x-f_jpg--copie-1.jpg

DES HOMMES ET DES DIEUX de Xavier Beauvois avec Lambert Wilson, Michael Longsdale, Olivier Rabourdin. Drame ( 2h00).

Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L'armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…Ce film s’inspire librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie de 1993 jusqu’à leur enlèvement en 1996. Un peu trop librement d'ailleurs, cette inspiration. Car on sait depuis plusieurs années qu'il s'agissait en effet d'une bavure de la sécurité algérienne. Bref, les islamistes sont montrés comme les méchants. Un peu facile, surtout quand on prétend qu'il ne s'agit pas d'un film pour monter les religions les unes contre les autres. Malgré cette hypocrisie très conformiste et manichéenne, il faut bien reconnaître que ces hommes font figure d'exemple dans la mesure où ils incarnent justement ce qui fait la différence entre les hommes et les bêtes. Quel que fut leur bourreau, ils sont admirables de courage et de fidélité à leurs valeurs de vie. Comme tous martyrs de la foi ou simplement de leurs convictions morales. Et c'est vrai que le scénariste, comme le réalisateur, comme les acteurs se sont investis dans ces personnages qui nous réconcilient avec l'espèce humaine. On avait presqu'oublié ce que signifie le courage d'assumer ses idées à en mourir. Et dans la sérénité que donne la force d'assumer ses choix. Nous vivons une époque qui est tellement en décalage avec ces valeurs humanistes qu'on en a les larmes aux yeux lorsqu'on découvre qu'il existe encore des spécimens de notre espèce capables d'être des hommes tout simplement, des hommes doués d'une éthique, qu'ils croient en Dieu ou pas.

LE FILM VU PAR DES FRANCISCAINS :



Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 15:27

oncle-bonmee19479809.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100720_124129.jpg ONCLE BOONMEE (CELUI QUI SE SOUVIENT DE SES VIES ANTERIEURES) de Apichatpong Weerasethakul. Avec Thanapat Saisaymar, Jenjira Pongpas, Sadka Kaewbuadee. Drame. (1h35). Les apparitions magiques de sa femme défunte et de son fils disparu depuis des années confirment à Oncle Boonmee que sa fin est proche. Dans son domaine apicole, entouré des siens, il se souvient alors de ses vies antérieures. Accompagné de sa famille, il traverse la jungle jusqu’à une grotte au sommet d’une colline, lieu de naissance de sa première vie.

De cette première vie, Oncle Boonmee ne se souvient de rien, s’il était animal ou végétal, homme ou femme ; mais il sait à présent qu’il est prêt à aborder la mort avec apaisement. Le réalisateur Thaïlandais qui a reçu la Palme d'or à Cannes pour ce film mystérieux est imprégné des contes et légendes de son pays. Il est profondément bouddhiste et croit donc en la réincarnation. Pour lui, il y a donc un lien étroit entre les vivants et les morts. Le surnaturel fait partie de la vie naturelle. Il n'y a pas de notion du temps qui s'écoule, il n'y a pas de frontière non plus entre le passé et le présent qui cohabitent. Cela donne une oeuvre étrange, onirique et qui fait la part belle à un érotisme et à une sensualité déconcertante pour un occidental. En fait, le réalisateur se raconte, à la vitesse d'une confession psychanalitique: Il utilise la mythologie de son enfance pour exprimer ses phantasmes et ses pulsions.

LA REMISE DE LA PALME D'OR A CANNES:

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 22:30

night-and-day19481499.jpg-r_120_x-f_jpg-q_x-20100722_052354.jpg

NIGHT AND DAY de James Mangold avec Tom Cruise, Cameron Diaz, Peter Sarsaard. 1h40. Lorsque June rencontre Roy, elle croit que le destin lui sourit enfin et qu’elle a trouvé l’homme de ses rêves. Pourtant, très vite, elle le suspecte d’être un espion et le cauchemar commence. Trop bien, le blockbuster de l'été ! Action à un rythme d'enfer, dingue, complètement louf même. Sans prétention. Et même, en prime de l'autodérision. Le divertissement dans tout sa splendeur. Que demander de plus pendant les vacances ?

 

 

Repost 0
Published by Christian de Dadelsen
commenter cet article